La nature en ville ?

PP_tourbiere poubelle

Loin de l’imagerie du cycle naturel et du perpétuel recommencement, les plantations pour le grand public sont souvent une histoire d’extraction de matières non renouvelables et de déchets …

Heureusement il y a les semis spontanés, les pépinières de quartier, les trocs entre jardiniers, le compostage, la récupération et la bonne humeur !

Outre la convivialité qu’elle génère, la production locale et le recyclage des matériaux permettent d’améliorer les flux en les rendant circulaires, on appelle ça travailler sur le « métabolisme urbain ».

Lecture : From Cradle to cradle : créer et recycler à l’infini; Braungart & Mcdonough; éd. Alternatives, où l’on rêve de chaussures qui sèment des graines au fur et à mesure de l’usure des semelles.

Enregistrer

Enregistrer