Samedi 7 novembre 2015, dans le square Fleury, comme pour faire honneur au spectacle flamboyant de l’automne, l’équipe des Pépins a érigé une œuvre, au centre de la parcelle circulaire qui sera l’espace de la future pépinière de quartier. Une œuvre éphémère avant de devenir matériau fonctionnel, puisque ce millefeuille végétal et bâché d’1 m³ a pour vocation à se transformer en accéléré en… tas de compost !

Une œuvre comme une première pierre organique qui a valeur de symbole essentiel pour l’activité qui se tiendra là au printemps : la production de plants…  à partir d’un substrat que l’on cherchera aussi à produire sur le site.

P1130606La recette de ce compost accéléré enseignée par Romain, notre maître composteur du jour et voisin de Fleury, vise à obtenir une rapide montée en température par l’alternance des couches suivantes :

  • une couche de matière brune (carbonée)
  • une couche de matière verte (azotée)
  • une couche de matière brune
  • une couche de matière verte
  • une couche de fumier (accélérateur azoté)
  • puis superposition dans l’ordre jusqu’à 1 mètre.

Notre millefeuille : un herbier de feuilles ultra-locales :

  • matière brune : un beau tas de feuillages déposé par les jardiniers municipaux de Fleury, composé de liquidambar, tulipier de virginie, tilleul, érable argenté, cerisier, ginkgo, peuplier, fleurs sèches d’hydrangea.
  • matière verte : orties et liseron alentours, et quelques pommettes rosées d’ornement bien foulées aux pieds.
  • accélérateur : fientes du poulailler de l’association Vergers urbains dans le 18è arrondissement.

 

Le procédé du compost
Montée avec la dextérité de quatre mains bien gantées, chaque couche de feuilles est copieusement arrosée puis soigneusement compressée. On veillera à éviter que le parallélépipède rectangle ne se transforme en pyramide au fur et à mesure de la montée du millefeuille. A la fin, on le couvre d’une bâche pour le confiner, faire entrer rapidement les feuilles en décomposition et le faire ainsi monter plus vite en température. Un travail de retournement manuel reste nécessaire pour aérer le compost. L’apport d’oxygène accélèrera ainsi la décomposition des feuilles.

… Le minuteur est réglé sur trois semaines : on a hâte de soulever la bâche et humer le fumet du gâteau !

La fabrication de notre compost en 8 secondes … !